lundi 18 mars 2013

Nomination de Sidney Sokhna à la présidence : le retour à la poubelle continue !



Comment a-t-on pu faire recours aux mauvais services de Sidney Sokhna , ancien bras droit de Moawiya  et connu pour avoir été son nègre de corvée , dans l’ accomplissement des sales besognes !
L’homme qui n’a jamais fait l’école, ni  été fonctionnaire, était admis à la retraite par deux fois ! On le nomme aujourd’hui chargé de missions, poste qu’il avait occupé déjà les années 90, sous Ould Taya  en tant que conseiller en droits de l’homme, comme s’il n’existait pas de Soninkés plus méritants et plus indiqués pour remplir une telle fonction symbolique !
Pour l’information de nos visiteurs, notons que la communauté Soninké compte des intellectuels par centaines qui sont honnêtes,  et ayant fait leurs preuves dans des hautes fonctions !
Pourquoi s’est-on rappelé de ce faux cinéaste, ancien immigré illégal et ouvrier clando chez Renault avant de se recycler dans la pseudo politique ?
Seul son sorcier, l’un des marabouts de la présidence peut répondre à cette question ! En pays Soninké, de Selibaby à Bouaanz , personne ne connait Sidney !  Peut être que certains le confondent  avec Sidney Poitier l’acteur, le vrai celui-là !
Cette nomination constitue une gifle aux dignitaires et  aux simples lambdas de tous les villages soninkés ! Reconnaissons quand même que Sidney a  l’expérience  du PRDS et qu’il a du la mettre au service de l’UPR ! Ou est le changement alors ? Les ennemis du pouvoir,  et ils sont nombreux par les temps qui courent, sauteront sur l’occasion certainement,  pour dire que le changement promis , c’ est du blanc bonnet ,  bonnet blanc : Ah oui , les gens n’ oublient pas ce qu’on leur promet ! Mais en fait ,  n’ oublions pas aussi que les promesses de campagne n’ engagent que ceux qui les écoutent !

1 commentaire: