mardi 21 février 2017

Session extraordinaire du parlement : Bouboutt où es -tu ?


LTV n’est pas constitutionnaliste mais fait appel au plus grand spécialiste du droit constitutionnel, le petit fils du chef général des Awlad Ghaylane , Ahmed Ould Mohamed Ould Ahmed Salem Ould  Bouboutt , docteur incontesté en droit constitutionnel et professeur associé de plusieurs universités européennes dont Paris Panthéon !
Trainant trente ans d’expérience derrière lui , Ould Bouboutt aurait dû être  consulté avant de convoquer  des parlementaires ignorants auxquels on confie malheureusement notre avenir !
Chaque fois qu’il y avait un coup d’Etat, on pensait à cet homme pour la nouvelle charte constitutionnelle, alors pourquoi ne pas penser à lui aujourd’hui ? Ou bien fait-il le travail en cachette ? On est en droit de le savoir …
A-t-on confié l’affaire au petit Dahi, ami et collègue du professeur Ould Bouboutt mais qui ne lui arrive pas à la cheville, sur un plan intellectuel ! Quoi qu’il en soit, le pouvoir semble décidé à en finir avec les recommandations du dernier dialogue !   
Il est également vigilent par rapport aux réalités des élections référendaires,  parce que dans beaucoup de salons, on parle du refus catégorique du peuple mauritanien à apporter un changement quelconque à son drapeau et à son hymne national, deux éléments sous lesquels  la Mauritanie a été connue durant les soixante deux dernières années !  
L’objectif principal du parti au pouvoir n’est pas encore connu et on ne le saura qu’après la mise en œuvre des recommandations préconisées par le Hiwar !
En attendant, le porte parole du gouvernement connu pour ses ambigüités innées,  essaie de calmer le jeu avec des surprises encore plus ambigües sur la nature du referendum !
On croit savoir que docteur Bouboutt a été découragé par le nouveau très bas des participants au dernier dialogue ! Ce genre de débats suppose qu’on est en mesure de donner et de recevoir …


lundi 20 février 2017

Diplomatie : son excellence notre ambassadeur à Dakar , objet d' une discrimination !


Le magazine américain Forbes qui publie la classification des hommes les plus riches du monde a omis notre compatriote, Cheikhna Ould Nenni (CON), actuel ambassadeur de la Mauritanie à Dakar et multimilliardaire en 2016 ! Est-ce que monsieur Trump , le nouveau locataire de la maison blanche n’ est pas derrière cette affaire discriminatoire ? Pourquoi un richissime citoyen d’un pays pauvre, n’a-t-il pas le droit d’être cité ou de paraitre dans un journal américain ! C’est du racisme pure et simple, monsieur Donald Trump…
Son excellence l’ambassadeur Cheikhna Ould Nenni a-t-il oublié de lire ce magazine sur les plus grandes fortunes du monde, où il devait paraitre à la Une ?
Mais, d’où vient la fortune de son excellence CON ? Rassurez-vous, ce n’est pas du traitement d’un ambassadeur extra vulgaire, mais c’est grâce à ses jours bleu ciel sous Moawiya Ould Taya , quand il a obtenu et vendu des places publiques à Nouakchott , à Nouadhibou , à Atar et Rosso , le tout avec la connivence du docteur Louleid Ould Weddad l’ ex dircab redoutable de Ould Taya ! A titre d’ exemple , l’ actuel résidence de Mohamed Noueygued , est construite sur une place publique vendue par CON, entre autres !
Cet homme puissant des services de renseignements  les plus diversifiés avait imposé à toute âme ministérielle qui bouge de signer un contrat d’abonnement juteux ou de publicité, avec le groupe de presse Nouakchott –info et Akhbaar –Nouakchott détenu par CON !  L’homme était devenu si riche qu’il a acheté des actions à la banque de l’habitat (BADH) , chez Ahmed Salem Ould Bouna Mokhtar !  Aujourd’hui, il est l’ un des plus importants actionnaires de cette banque … Cette institution était d’ ailleurs devenue la banque des indics où tout l’ argent de l’ Etat (trésor , budget , perceptions , SONIMEX , SONADER , Port , SNIM , BCM , SMCP , ministère de la santé sous Ould Javvar , développement rural , pêche etc. … ) Passe par le compte de CON !
Docteur Louleid se promène aujourd’hui, dans un boubou misérable, dans les environs de Wadane à la recherche d’une personne avec qui partager un thé ou avoir des conversations ! Mais personne ne l’approche alors qu’à l’époque de sa grandeur, son audience se négociait à des centaines de millions qu’il faut payer à l’intermédiaire !  Les mauritaniens sont connus pour leur ingratitude …
Du temps de la gloire de Louleid , il était pourtant chéri de tous et on n’ arrivait même pas à approcher sa résidence !
Les gens qu’il a rendu riches comme CON passe de nos jours sous son nez sans le regarder …
CON ne doit pas oublier donc, qu’un jour viendra où il ne trouvera personne pour la saluer et chercherait même à acheter ‘’bonjour’’ avec quelqu’un ! Pour l’ instant CON guigne le rachat de toutes les actions de la banque de l’habitat pour en devenir le PDG, mais le chef général ancien ambassadeur, ancien sénateur n’est pas facile à avaler ! Wait and see

  

jeudi 16 février 2017

Vie de la nation : Nouadhibou se débarrasse de son Wali pharaon !


Il était une fois un Wali de Nouadhibou intouchable …Si on prononçait son nom  la terre tremble, les Virganes se déplaçaient collectivement pour être jetés à l’enfer ! 
Il avait l’habitude de dire qu’il est le cousin du président de la république donc, non seulement immunisé contre les maladies mais aussi contre les hommes et les femmes !
Ahmed Youra Wali de Nouadhibou, cela voulait dire ministre de l’intérieur, président de la république, ministre de la défense, directeur de la sureté nationale et président de l’autorité de la zone franche puis maire de la ville !
Il avait un regard curieux qu’il posait sur les gens, pour choisir ses victimes du jour …
Sa Saghaa scintillante rappelait les propos de Ernest Psichari dans son œuvre ‘’Le voyage du centurion ‘’ : « il y avait la terre, la terre scintillante, la terre givrait de soleil, la terre sans honneur où errent sous les tentes en poils de chameaux, les plus misérables des hommes … » L’auteur semble anticiper sur le Wali sortant de Nouadhibou … Que va-t-il faire maintenant ? Où va –t- il aller ? Pas au paradis en tout cas, à moins qu’ Allah lui pardonne les doubles emplois de terrains et les menaces quotidiennes  contre les pauvres citoyens qui ont eu le courage de respirer à coté de la Wilaya !
Sa retraite actuelle qu’il devait prendre depuis deux ans ne sera pas tranquille, loin s’en faut ! C’est un Sbai tristement célèbre pour avoir régné sur Nouadhibou comme un dictateur !   
Il est aujourd’hui remplacé à Nouadhibou par Ould Ahmed Raree qu’on appelle monsieur deux pas en avant, deux pas en arrière ! Ephémère MINT  puis CSA, va-t-il rester encore longtemps à Nouadhibou ? Rien n’est moins sûr , avec les plaintes puériles du président de la zone franche monsieur Ould Eddaf dont les jours sont comptés dans la capitale économique !
Il faut rappeler que la présence d’Ahmed Youra comme Wali retraité pendant deux ans, constitue une violation flagrante du droit administratif , surtout dans ses dispositions concernant l’ admission à la retraite pour laquelle le président de la république nous a habitués à son application la plus stricte envers et contre tous !


mardi 14 février 2017

PANPA : pauvre PANPA !

Hassena , actuel DG du PANPA , un zigoto bizarre ! 

Savez –vous que ce qu’on appelle PANPA connait actuellement une piètre gestion depuis la nomination du directeur actuel le sieur Hassena , le très incompétent , le très ignorant et bête à la fois !
Le seul point positif sur le CV  de cet homme est qu’il est parent de Mohamed Khouna Ould Haidalla ancien chef de l’Etat !
On dirait que sa nomination au port de Nouakchott fâche l’océan atlantique et aucun bateau ne peut plus accoster qu’après avoir été dignement arrosé par des ouvriers et voleurs Dakarois !
Vient après le pauvre Hassena qui cherche à racler quelques pièces perdues entre les cales et des bouteilles à moitié vides pour se rappeler la belle époque de Poitiers où il était  serveur mouchard des cafés ! Avec lui, c’est une crise économique sans précédant  qui s’annonce !
Ce Aroussi soit disant, joue au Zigoto mais sa petite taille ne lui permet pas de bien porter ce  titre !
Selon des informations proches du bureau 2 de la gendarmerie nationale, Hassena doit libérer le port pour laisser la place à quelqu’un de plus normal ! Il a vidé les tiroirs des départements les plus importants du pays où il a servi et mal servi, comme le ministère des pêches, Mauritanie Airlines et la SOMAGAZ ! On pouvait bien faire plaisir à Haidalla ancien Saint-Cyrien Coetquidan  , sans tuer l’ économie nationale !
D’ abord, à chaque fois qu’il mette à genoux un département, on le récompense … Drôle de pays, drôle d’Etat !
Mais le PANPA ne doit pas être confié à un incompétent comme monsieur Hassena , l’ ex serveur plongeur  des resto de la province ! 
Sa nomination au PANPA est une trahison nationale vis-à-vis du peuple mauritanien, que l’histoire n’oubliera jamais parce que ce port est non seulement le symbole mais aussi le gage de notre indépendance nationale !
C’est notre poumon au vrai sens du mot, non pas économique mais aussi physiologique ! On n’aurait jamais pu exister avec le Sénégal à coté, sans ce port !
Avant sa création, nous étions non pas tributaires mais esclaves du Sénégal et du port de Dakar qui exerçait sur les commerçants mauritaniens un droit de cuissage !  
Nous sommes devenus indépendants le premier jour de la remise des clés du PANPA mais  le confier à Hassena , c’ est donner la confiture au cochon !
Depuis que les chinois ont fini ce pilier de l’économie nationale, le port est resté sans maitre jusqu’ à ce jour !
Il faut absolument résoudre aujourd’hui le problème de la gestion du PANPA le plutôt possible, avant celui de la présidence ou de la primature ou du drapeau national !
Hassena est un  pauvre accident de l’histoire qui devait avoir honte de s’assoir pour occuper le siége de la direction du port !
Le peuple mauritanien portera plainte auprès de la cour internationale de justice et auprès de l’assemblée nationale des nations unies, pour avoir été laissé pour compte et contre la gabegie au sein de cette unité économique vitale !
En décidant de construire le PANPA , la chine de MAO a prêté serment (700 millions d’ habitants ) , qu’elle libérera la Mauritanie du joug sénégalais . Et c’est fait mais en réalité cette libération n’a pas eu lieu à cause de Hassena et ceux qui l’ont précédé à la tête de ce symbole de la coopération sino-mauritanienne !  
Pendant ce temps  Hassena est entrain de négocier des billets d’avion pour des itinéraires aériens afin de sillonner le monde, et le PANPA il s’en fout éperdument ! 
Avant d’aller au procès, LTV invite Hassena et les autres de prendre  connaissance (mieux vaut tard que jamais) de l’étude préliminaire pour la réalisation du port de Nouakchott, demandée par feu Mokhtar Ould Daddah ! Peu de cadres étaient certes là pour confectionner un tel document, mais ils ont  pu faire quelque chose et c’est dans les archives du ministère de l’équipement !
Pour que notre pays jouisse pleinement de sa souveraineté nationale et internationale , il faut que le port soit totalement opérationnel , ce qui veut dire qu’ il faut un retour des ressources humaines de qualité comme des ingénieurs en ponts et chaussées et non des nominations politiques à la tête du client ! Il faut que l’extension du PANPA, dictée par la nouvelle situation de fréquence des bateaux nouveaux et la géodésie de la cote mauritanienne, soit rapidement opérationnelle !
Pour ne pas rendre la situation encore plus difficile, on conseille à Hassena de ne pas accepter des nominations qui sont pas à sa portée ! C’ est un choix certes difficile mais important avant que vous ne soyez appelé à la barre ! Wait and see    

  


lundi 13 février 2017

Ghazouani : est-il le futur président de la Mauritanie !


Lors de l’un des récents conseils des ministres, le président Mohamed Ould Abdel Aziz - après avoir rendu publique sa décision de ne pas avoir l’intention de briguer un troisième mandat – aurait refusé de répondre à une question posée par l’un des membres du gouvernement, relative au futur candidat du parti au pouvoir que Ould Abdel Aziz pourrait soutenir !
Il est certes prématuré de se perdre en conjectures sur des candidats à une présidentielle encore lointaine mais, selon toute vraisemblance, le futur président de la Mauritanie serait l’actuel Général Ghazouani !
Ce grand officier de valeur possède en effet toutes les qualités d’un chef d’Etat. L’homme est discret, disponible, courtois et cultivé !
Connaissant bien la Mauritanie grâce à ses différents séjours dans toutes les Moughataas du pays, les problèmes que vivent les populations au quotidien, ne lui sont pas inconnus !
Homme du Chargh , il pourrait avoir une avance réelle sur ses rivaux aux prochaines élections présidentielles qui frappent à nos portes  !   
Sur le plan spirituel, c’est un homme descendant du chef de la confrérie El Ghodf dont le grand père serait un saint connu dans toute la Mauritanie !
Le chef de l’Etat sortant, Mohamed Ould Abdel Aziz pourrait lui faire confiance pour continuer son œuvre colossale ! Et l’homme était si discret durant la dernière décennie, jusqu’ au point qu’on oublie souvent qu’il est le deuxième personnage de l’ Etat !
Ghazouani a modernisé l’institution militaire de notre pays qui est devenue aujourd’hui  l’une des armées de référence de la région ouest africaine !  
On parle aussi dans certains salons d’un Medvedev de Mauritanie, en se rappelant le tour qu’a joué Poutine pour garder le pouvoir, mais les relations Ghazouani/Aziz sont différentes de celles-là parce qu’il s’agit de frères d’armes qui sont fidèles à leurs engagements l’un vis-à-vis de l’autre !

On doit tenir compte aussi du fait que le chef d’état major des forces armées, serait admis à la retraite en 2018, l’année blanche qui le sépare des urnes et qui sera un stage dans les différentes fédérations de l’UPR pour mieux s’initier aux applaudissements  et apprendre que les promesses de campagne n’engagent que ceux qui les écoutent !  Wait and see 

jeudi 9 février 2017

Sommet du G5 : les Goumyatt sont de retour !





Depuis que le terrorisme a déclaré la guerre aux pays occidentaux et frappe en plein cœur, les capitales occidentales les plus protégées, on change  sans cesse de méthode pour mieux déjouer de la façon  la plus efficace les coups  organisés par les terroristes avant qu’ils ne partent en occident ! Pour cela, il faut des hommes issus de la région ouest africaine !
Du temps colonial, on les appelait les Goumyatt (groupements nomades ou GN) sous le commandement d’officiers européens !
Ils sillonnaient toutes les agglomérations et points d’eau existant en Afrique, et rassemblaient les renseignements les plus fiables parce que leurs agents étaient les chefs de tribus ou de cantons ! Ils ont donc prouvé leur efficacité durant la période coloniale …
Le G5 qui vient de créer une force conjointe appelée Format 1, semble favoriser la renaissance des GN !
Les hommes viennent de la région d’Afrique et les équipements viennent d’Europe ; quant au commandement il est conjoint avec une prédominance mauritanienne, parce que notre pays a la plus grande expérience dans le domaine des groupements nomades (Goumyatt) !
Voilà comment on peut continuer à lutter contre le terrorisme et  la criminalité transcontinentale !
Les derniers actes terroristes à Berlin, à Paris ou à Bruxelles montrent que quelque soit leur force, les occidentaux ne peuvent pas à eux seuls, parer au terrorisme ! Il leur faut absolument des alliés sûrs !
Ces partenaires là , on ne peut les avoir que dans notre sous région africaine …
Des tirailleurs et des gommiers bien équipés et bien armés, avec des moyens adaptés peuvent faire face à Aqmi , Dach et consorts !
Les gens du nord doivent payer leur sécurité en dégageant des budgets importants pour couvrir les salaires de nos Goumyatt !
Il faut prévoir aussi des troupeaux de chameaux et tout le personnel s’y afférant comme les bergers, les femmes de vie et des Virgane pour permettre au Général Znagui de mieux manœuvrer sur les frontières !   
Une époque néo coloniale est donc née pour lutter contre le terrorisme en Europe, mais une telle situation peut avoir un impact économique important et contribuer à soutenir les programmes de lutter contre la pauvreté ! Wait and see



mardi 7 février 2017

Scandale foncier : Khaddad et Weddadi en scène !

Khaddad encore lui , dans une nouvelle affaire  

Faites attention, les titres fonciers n’ont aucune valeur et cette affaire qui vient d’éclabousser la république, s’est passée en 2008 du temps de  SIDIOCA mais n’a éclaté que la semaine dernière !
Les éléments dont nous disposons manquent de clarté, il faut le reconnaitre : on raconte qu’une femme de Tajekanett aurait obtenu un titre foncier fabriqué de toutes pièces pour un terrain de deux kilomètres environ sur le tronçon entre le wharf et le port de Nouakchott !  Mais cette partie de la plage est une propriété inaliénable du gouvernement ! 
Des intermédiaires véreux ont conduit cette femme vers un  autre Jekani qui  acheta le terrain illico presto en espèces !
Il se dirigea immédiatement vers la résidence de Khaddad  Ould Moctar , un grand commerçant Smasside qui  acheta le domaine à 100 millions d’ ouguiya sans hésiter !
Khaddad enferma jalousement le titre foncier dans son coffre en attendant que la bourse de l’immobilier monte !
Ce n’est que tout récemment qu’il le vendit à un certain  Leamaar Ould Weddadi  , un homme d’ affaires très impliqué dans les affaires foncières et agricoles !
A la suite d’une simple vérification de routine, on s’est rendu compte qu’il s’agit d’un vrai faux titre foncier !
Pour calmer le jeu Khaddad rendit à Weddadi son argent et récupéra le faux titre foncier, pour engager une chasse aux intermédiaires !
Pour le moment, l’affaire a fait beaucoup de prisonniers coté intermédiaires dont les parents se demandent pourquoi !
Le supposé propriétaire du terrain serait en cavale vers les lieux saints, alors que les acquéreurs sont à Nouakchott et s’échangent des centaines de millions en espèce chaque jour !
Aujourd’hui, Weddadi devient le Khadadd de l’époque Taya , donc intouchable et insolent ! Il donne des ordres et il sème la terreur même parmi les guerriers les plus courageux ! 
Quant à Khaddad , a-t-il peut être oublié son histoire avec Veknach qu’ il déposséda en plein jour de son immeuble , avec la connivence du PRDS et des domaines parce qu’ on était en pleine époque S ! ‘’ Si tu commets une injustice, tu rendras compte un jour ‘’ … Ce que Weddadi ne doit pas oublier non plus ! Dans tout ça, la question se repose : pourquoi seuls les intermédiaires dans cette affaire, sont en prison ? Bizarre non ! Et Abdellahi Sarr , l’ ex présent responsable du cadastre , pourquoi n’ a-t-il pas regagné sa place à l’ hôtel carcéral au milieu des tieb-tiebas arrêtés dans cette affaire ? A suivre