jeudi 14 décembre 2017

Sous Ould Abdel Aziz , la Mauritanie a-t-elle retrouvé sa place de trait d' union ?



Avant l’arrivée de Mohamed Ould Abdel Aziz aux commandes du pays en 2007, le citoyen mauritanien vivant à l’étranger ou à l’intérieur du pays, avait honte d’appartenir à un pays oublié dans un marasme économique et un désordre politique qui le conduisent vers le chaos total !
Aujourd’hui, être mauritanien  cela relève de la fierté et de la dignité humaine ! En effet, la Mauritanie de Ould Abdel Aziz  est synonyme de la sécurité, de la solidarité, de l’unité nationale et de la cohésion sociale !
Le rôle de trait d’union entre les peuples du nord et du sud du Sahara, nous fait revivre les grandes épopées de nos ancêtres qui avaient pignon sur rue à Poitiers et dans les palais gracieux aux styles mauresques andalous où les grandes cours servaient de cénacles aux princes et princesses, poètes et poétesses qui s’ étourdissaient sous le blotissement de l’ eau des fontaines qui ornaient les alentours des palais royaux !
Ce n’est pas LTV qui crée cela mais l’histoire et les preuves sont là , malgré les efforts de la reine de Castille qui a voulu détruire la richesse culturelle , culinaire et artistique des nos ancêtres andalous , par ignorance , jalousie et manque de tolérance !  
Par son action actuelle visant à édifier une Mauritanie nouvelle, Ould Abdel Aziz a voulu peut être rappeler le sens de ces trois mots d’un grand prince guerrier de notre Etat, Ahmed Ould Bousseif , sultan des sultans  qui a rappelé ceci à des responsables européens , lors d’ une réunion sur la coopération bilatérale : « vous savez , j’ aurais pu être roi d’ Espagne ... »    
Le président Mohamed Ould Abdel Aziz aime la Mauritanie et croit profondément à sa grandeur ! Il est sûr de pouvoir réaliser son œuvre et des pas importants sont déjà vite franchis : nouveau drapeau pour rendre un hommage bien mérité à la résistance, nouvel hymne national qui prend en compte toutes les composantes de la nation, et une monnaie sécurisée et reflétant les réalités du jour !
Depuis son accession à la magistrature suprême du pays,  Ould Abdel Aziz a pratiqué la politique de la main tendue pour associer tous les mauritaniens aux œuvres au profit de la nation ! Ceux qui l’ont suivi ne l’auront pas regretté … Ils ont d’ abord trouvé qu’il respecte ses engagements vis à vis des nationaux et des étrangers. Comme exemple, il y a la mise en œuvre de nos engagements dans le cadre de la stratégie sécuritaire des pays du sahel , pour protéger cette région si fragile et si pauvre !   
Au-delà de ses grands talents de Talleyrand d’ Afrique, Ould Abdel Aziz est aussi commandant suprême des forces armées nationales et sait commander et mener les troupes jusqu’ aux objectifs fixés ! Et ce n’est pas pour rien que l’homme a été l’invité d’honneur du dernier sommet du G5 Sahel en France …  A suivre     

mardi 12 décembre 2017

Nouvelle monnaie : Sidi le vice gouverneur revendique son effigie sur l' ouguiya !



LTV aurait appris que Sidi le sympa dit le vice gouverneur, ex portier de la BCM est parti à la retraite … Seule l’ouguiya vient de se rappeler de lui en ce moment solennel de sa mutation programmée, en lui rendant hommage à travers une dévaluation déguisée !
Aziz Ould Dahi , le vrai gouverneur aura beaucoup expliqué qu’ il s’ agit d’ une simple mesure de protection contre les faussaires dont il a signalé la présence à la frontière mauritano-malienne ! Mais personne ne semble le croire encore ! 
On rappelle que Sidi est venu à la BCM avec l’arrivée de l’ouguiya en 1973 et qu’il est resté toujours sympa, rare et répulsif  comme l’ouguiya ! Il filtrait les visiteurs sans les insulter, en faisant parfois recours à un racket des PDG des banques primaires contre l’obtention de l’audience du gouverneur !
Sidi était aussi le baromètre de l’ouguiya : Si Sidi est en bonne humeur, l’ouguiya se porte bien, si au contraire le vice gouverneur est déprimé, c’est qu’il y a une dépréciation en vue ou un passage des institutions de Betton Woods !
Mais aujourd’hui, Sidi revendique une décoration ou au moins voir son portrait figurer sur la nouvelle pièce d’une ou de cinq ouguiyas ! C’est le moins qu’on puisse faire pour se rappeler de lui et faire de lui l’ennemi numéro un des boutiques de détails ! Maintenant que la pièce d’une ouguiya est là, le problème des boutiques de détail qui n’ont jamais de monnaie (Edegdik ) est résolu ! Ils vont perdre avec Sidi  et la nouvelle pièce !
En tout cas, Sidi n’est pas le seul à revendiquer car il y a d’autres réclamations sans objet !
La seule chose qui est valable et qui ne doit pas changer comme le drapeau et l’hymne, c’est le vieillard à la barbe blanche sur fonds de décor des Mahadras qui représentent le savoir et la grandeur d’un peuple ! Quant au reste comme les instruments des forgerons, les pirogues et les palmeraies, ce sont des choses bidons qu’on peut façonner à tout bout de champs !
Pour revenir à Sidi, le vice gouverneur, n’est-il pas prétentieux de la part de ce portier illettré, de revendiquer l’impossible ?
Comment peut-on prétendre à un symbole national aussi important tel que figurer sur l’un des signes de la souveraineté nationale ! 
Quant à Aziz le gouverneur, il n’aura comme CV que d’avoir signé les nouveaux billets …
Si quelqu’un peut revendiquer que son portrait soit imprimé sur les nouvelles ouguiyas, c’est bien Ahmed Ould Daddah , lui seul en tant que premier gouverneur des premières ouguiyas ! A Suivre 

lundi 11 décembre 2017

BP s'installe en Mauritanie : la grue de Kosmos fait parler d' elle !

Yaha le chasseur des marchés !


Nos visiteurs se rappellent encore que Mohamed Abdellahi Ould Yaha , l’ ami de Cohen et PDG actuel de Mauritanie logistique , agrément en douane numéro 508 (ex agrément de Schenker normalement incessible )  , avait bien joué son coup contre les douanes mauritaniennes en important une grue titanique d’ élévation des navires  ,  au poids unique en Mauritanie , en concluant une  grosse affaire avec Kosmos/Mauritanie !
Mais voilà que les jeux sont aujourd’hui faussés avec l’arrivée récente à Nouakchott du géant de sa majesté, British Petrolium (BP) ! 
Au royaume uni, on ne connait pas les petits scandales, parce qu’on est toujours lié à des grosses affaires, voici pourquoi Ould Yaha doit répondre à certaines questions avec son acolyte Mohamed Limam , qui devient désormais le Tomy de BP c’ est à dire le président arrivage chargé des relations avec le gouvernement !  
Le puzzle à démonter est le suivant : -comment British petrolium devient tout d’ un coup propriétaire de la fameuse grue ? Est –ce parce que tout simplement, tout ce qui appartient à Kosmos/Limam devient propriété de British ? C’est pensable mais encore faut-il en parler à la douane pour voir que les droits de cet engin encombrant actuellement en ATE soit disant,  sont toujours impayés !
Ou bien Mauritanie-logistique va revendiquer la propriété de la grue, parce que c’est Ould Yaha qui l’a importé réellement sous le faux nom de Kosmos/Mauritanie !
Ici, il faut peut être faire appel aux services ‘’précieux’’ de l’officier des douanes retraité, conseiller occulte de Ould Yaha dans les affaires de transit ! Décidément, il est toujours pas évident d’accepter le fait de la retraite dans l’univers douanier ! Ould Yaha est-il disposé à payer de tels services ou se laissera t-il faire pour avoir une entrée à BP ?
En tout cas, une chose est sûre : comme la tente du sommet arabe à Nouakchott, la grue de Kosmos fera toujours parler d’elle ! Wait and see

mercredi 6 décembre 2017

Ouguiya ére nouvelle : la CBN s' installe à la BCM !



La banque centrale de Mauritanie (BCM) , vient de recevoir une mission d’ experts canadiens de la société CBN , entreprise chargée de l’ opération de démonétisation de l’ ouguiya en Mauritanie !
Les experts canadiens ont amené dans leurs valises des spécimens de la nouvelle monnaie sur fonds de polymère sécurisé ! 
Cette mission se fixe comme objectif d’accompagner la BCM dans la mise en place d’un dispositif nécessaire pour mener à bon port la démonétisation de la monnaie nationale ! 
Un conseil ad hoc présidé par Mohamed Ould Abdel Aziz  président de la république et comprenant le premier ministre, le gouverneur de la banque centrale et les chefs d’ états majors des différents corps d’ armée , s’ est réuni au cours de la semaine pour discuter au plus haut niveau des mesures à prendre pour la bonne marche de cette opération liée la souveraineté nationale du pays !
Il aurait été convenu d’échanger au cours des trois premiers mois de l’année 2018, les coupures de 5000, suivies de celles de 1000 pour introduire un nouveau billet de 10000 à l’effigie nouvelle !
Quant aux pièces des monnaies, elles seront frappées  par l’ entreprise  Monnaie de Paris en France ! Il y aura des pieces de 50, de 20, de 10 et de un demi !
L’ouguiya Aziz et l’ouguiya Daddah, vont cohabiter pendant  six mois c'est-à-dire jusqu’à début juillet 2018, le temps largement nécessaire pour retirer l’ancienne monnaie du circuit !  D’ici là, tout serait rentré dans l’ordre avec un nouvel hymne national, un nouveau drapeau et nouvelle monnaie et peut être un nouveau parlement ! Ce sera la  troisième république en marche, comme c’est à la mode …



mardi 5 décembre 2017

Le garde des sceaux victime de sa propre loi !


On apprend de sources proches du secrétaire général du ministère de la justice, monsieur Ould Sidi Babba , que le garde des sceaux monsieur Brahim Ould Daddah , serait évincé du départements par le lobby des notaires , contre lesquels il vient d’ élaborer une loi limitant leurs attributions à l’ enregistrement et confiant l’ établissement des actes au barreau !
La dite loi marginalisant maitre Hayssene , le notaire inamovible aurait souffert des mois durant ,  dans les tiroirs poussiéreux du bureau du premier ministre Yahya Ould Hademine qui semble finalement avoir donné raison à la mafia des notaires bien introduits au parti au pouvoir , grâce l’ argent mal acquis parce que lésant le trésor public (droits d’ enregistrement non reversés) ! ‘
Quant à Malal , le nouveau garde des sceaux ,  il a apparemment bien appris le secret d’ infiltrer le pouvoir pour y rester grâce à son séjour éphémère de comptable à Tel Aviv !
Il aurait reçu dés les premiers jours de sa prise de fonction, la visite en file indienne de tous les notaires du pays pour lui prêter allégeance dans le meilleur et le pire !

Pendant ce temps, Siyidna Aly , fait ses adieux aux Hiwaristes en troquant son poste prestigieux de SG de la présidence contre les rats , les cafards et les moustiques de la formation professionnelle et des INTC ! C’ est la descente aux enfers du barbu talabé …

lundi 4 décembre 2017

Démonétisation de l' ouguiya : un nouveau polymére revalorisé !

Aziz ould Dahi va se sucrer grace à la démonétisation !


L’opération de démonétisation officiellement annoncée par le président de la république, le 28            novembre à Kaédi  doit rentrer en vigueur le premier janvier 2018 !
Il s’agit de faire face aux effets néfastes de la masse monétaire en circulation hors circuit bancaire (70 milliards d’ouguiyas) qui affecte passablement la stabilité monétaire de l’ouguiya, et par la même occasion  lutter contre le financement du terrorisme et le blanchiment de l’argent !
La nouvelle ouguiya équivaudra à dix  de nos anciennes ouguiyas, autrement dit pour convertir l’ancienne ouguiya, il faut diviser par 10 !
Cette expérience ressemble à celle de la France en 1958, quand De Gaules   ordonna à son ministre des finances de procéder à l’entrée en vigueur du franc lourd en lieu et place de l’ancien franc Bonaparte, en divisant le franc par 100 !
Dés janvier 2018, tous les dépôts sur compte, toutes les factures, tous les mandats seront libellés avec l’ouguiya ère nouvelle ou ouguiya Aziz Ould Dahi, sur fonds de nouveau polymère sécurisé !  Mais, dans certains salons de Nouakchott, des questions légitimes se posent déjà : quel est le coût de cette opération de démonétisation et quel est le montant de la commission qui sera versée par la société canadienne bénéficiaire, au profit du Gouverneur de la BCM ?  
On se rappelle que Zeine Ould Zeidane s’ était enrichi en 2007 grâce à une opération de démonétisation qui lui a permis de financer sa campagne électorale pour devenir premier ministre zinzin de SIDIOCA  ! Aziz Ould Dahi va-t-il se présenter aux présidentielles de 2019, comme Zinzin ? Peut être bien parce que l’argent facile monte souvent à la tête de tous les zinzins du pays … Wait and see



mercredi 29 novembre 2017

Kosmos/Mauritanie : la grue qui secoue le monde des affaires !



Décidément, Mohamed Abdellahi Ould Yaha , le patron de Mauritanie logistique , ne finit pas de nous surprendre !
Grace à ses photos avec William Cohen, juif de son état et ancien secrétaire d’Etat américain adjoint aux affaires africaines, qu’il rencontra un matin dans un hôtel au Gabon, il semble avoir bien appris les coups juifs !
Son dernier coup juif est le montage d’une affaire de grue de levage et de manutention ,  d’ une capacité de 300 tonnes capable de tirer un bateau en naufrage ! Le montage est très simple :
Il importa d’ abord cette grue au nom de Kosmos/Mauritanie pour bénéficier d’un régime ATE (admission temporaire exceptionnelle ) , question de rouler les douanes mauritaniennes , puis il la loue à Kosmos grâce à la complicité de Mohamed Ould Limam représentant de la société anglaise à Nouakchott ! Ainsi la grue restera toujours juive-Yaha et chacun trouve son compte !
Seul un douanier X , inspecteur très bidon est au parfum de cette affaire , mais il se trouve aujourd’hui devant un BR sans valeur parce que l’ affaire est si bien montée , que personne ne peut remettre en question le régime douanier dont cet engin a bénéficié , conformément aux textes en vigueur !
Mais le douanier X dit le gros, ne sait pas comment faire aujourd’hui avec Ould Yaha et il semble que les deux hommes ne se connaissent pas très bien dans les affaires de coups bas !
Conscient qu’il doit apprendre auprès d’Ould Yaha pour couvrir des coups dans les affaires traitées sous la table,  le gros douanier rapace doit désormais s’inscrire aux cours de recyclage des truands moyens !
Le maitre de Yaha qu’on ne présente pas ici , est un ancien officier des douanes d’un autre calibre , admis à la retraite et rompu aux opérations tout genre en particulier les fausses factures pour faux et usage de faux en douane ! A suivre