mardi 26 mars 2019

Le Wali de Nouadhibou retrouve ses prérogatives !


Savez que l’homme au patronyme le plus  long du monde,  n’est rien d’autre que le wali de Nouadhibou, monsieur  Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Raré  qui vient de récupérer les pleins pouvoirs de son poste de Wali de la capitale économique après le limogeage  de Ould Eddaf  de la présidence de l’autorité de la zone franche !  Ould Eddaf  empiétait sur les compétences de Ould Mohamed Raré , de façon exagérée , l’ empêchant parfois de se mettre à coté du président de la république , durant ses dernières visites à Nouadhibou  !  Ould Eddaf ne laissait au Wali Ahmed Reré que les promenades nocturnes dans les véhicules  officielles de la Wilaya et la distribution de quelques vivres à des proches , commerçants de bétail à Nouadhibou  !
Ould Dave s’accaparait aussi de certaines  prérogatives de l’hôtel de ville  et même celles  de l’ ADG de la SNIM , mais  la raison principale de son limogeage est incontestablement  sa gourmandise !
il faut signaler que Sid ‘ Ahmed  Ould Eddaf laisse à Nouadhibou les traces du président de la zone franche le plus impopulaire ,  à cause  des fausses compétences qu’ il  s’ attribue sans raison et , surtout  sa  politique de démolition des domaines des particuliers , surtout les villas à habitation !
Aujourd’hui, le petit Eddaf  est nommé à la société mauritanienne des hydrocarbures (SMH),  entreprise  en faillite et  fief des limogés ! C’est un poste- punition  pour les cadres de l’Etat qui ont fait plus de mal que de bien aux usagers du service public …

lundi 25 mars 2019

Présidentielles 2019 : Moulaye revient à son univers !


Après avoir fait le tour de l ‘univers cosmos, voilà  Docteur Moulaye Mohamed Laghdaf qui revient en fin  à son univers à lui, en se contentant du poste de directeur général de la future société de gaz Kosmos /Mauritanie !
En effet, on se souvient du tour que lui avait  joué le docteur Louleid  l’ex puissant dircab de Moawiya quand ,   à l’ époque ,  Moulaye ,  grâce à un trafic d’ influences ,  eut la possibilité d’ être reçu par l’ empereur Moawiya !
On pensait que le tour était joué parce que le docteur Panacea , fut appelé par le soleil pour lui remettre le dossier de Moulaye en lui ordonnant de s’ en occuper !
Ne Connaissant pas assez le poids de Louleid , Moulaye a vendu la peau de l’ ours à certains de ses parents , qui comme d’ habitude et par manque d’ initiation aux méandres du palais ocre , communiquèrent un BR chaud ,  au Dircab Panacea ! Ce dernier, au lieu de mettre en œuvre le poste convenable à Moulaye , jeta aux vieilles archives la candidature suspecte de cet homme , devenu alors gênant ! Ainsi, l’unique diplômé dans le domaine de la  pétrochimie, est récusé parce que d’ une part Moulaye répond aux critères du dosage tribal et d’ autre part, il est très gradé sur plan intellectuel ! Donc, Moulaye est encombrant …
Au lieu de s’occuper de sa nomination, Louleid effaça alors  toute trace de Moulaye , dans les environs du palais présidentiel , en interdisant même aux conseillers de prononcer son nom , pour mieux ensevelir cette affaire !
Aujourd’hui, voilà encore Moulaye oublié dans les méandres du palais et on ne le voit plus, dans les marchandages pour les  prochaines élections présidentielles !
Après   une éclipse forcée, le voilà  donc de retour, pour dit –on être nommé directeur mauritanien, de la future société de gaz Kosmos ! Un habillé taillé sur mesure  pour un pétrochimiste, qui sera mieux dans son diapason  que dans l’univers du palais ocre, qui l’éloigne ! Mais la production du gaz offshore mauritanien est attendue à l’horizon 2021, période où Ghazouani aura sûrement les coudées franches, pour éjecter Moulaye !  Ce sera alors ce qu’on appelle en pétrochimie,  l’évacuation  par le gaz brûlé !Moulaye ente vem ... Wait and see  


jeudi 21 mars 2019

Présidentielles 2019 : tant de bruits pour rien !


Les élections présidentielles en Mauritanie, commencent toujours avant l’ application du décret invitant les électeurs aux urnes ! Pour la énième fois,  on voit les partis d’opposition quitter leurs formations pour y revenir deux jours après ! Les conciliabules continuent dans la rue entre chefs de partis et il y a eu déjà  tant de bruits pour rien…  
On voit Ould Boubaacar  claquer la porte de Tawassoul , après avoir tapé à leur porte des mois durant ! Ceux qui le fuyaient hier, lui font la cour aujourd’hui, parce qu’il sent du pétro gaz Qatari !
Monsieur Ghazouani aussi ramasse beaucoup d’électeurs –mirage, donc les choses semblent se préciser principalement,  et on semble s’acheminer vers un duel Ghazouani Sidi Mohamed Ould Boubacar !  Nous aurons donc  une transposition en Mauritanie des conflits opposant les pays du golf, sachant que Ghazouani est soutenu par les émirats arabes  qui lui ont déjà livré de la logistique !
Ould Maouloud quant à lui , il ne semble pas avoir de chance du tout malgré son contrat politique avec plusieurs partis  sans bases réelles , donc partis peshmergas !
Quant aux figurants comme Biram et les FLAM , ils sont  bruyants certes  mais leurs extrémismes les privent d’ électeurs sérieux sur lesquels on peut compter ! Cette fois ci, Biram n’aura que les voix de Samouri  Ould Byé , un HAPNOL radical déjà contesté ! En tout cas, la campagne  elle-même viole la constitution parce qu’elle a déjà commencé avant  la convocation du collège électoral, et chacun cherche des voix qui ne semblent pas pressées pour s’ annoncer , parce que l’argent,   n  ‘ est pas encore en campagne ! A suivre

mardi 19 mars 2019

Remaniement partiel : Naha est-elle sur le chemin de la primature ?


Le dernier remaniement a démontré  que le premier ministre au féminin semble percer son chemin, à travers la nomination de madame Naha Mint Moknass au ministère de l’hydraulique, façon de la préparer aux dossiers de l’OMVS, qui est  souvent à l’ordre du jour avec Macky Sall et les présidents maliens et guinéens ! Naha a battu le record de la longévité au gouvernement, en passant par six départements successifs : affaires étrangères, commerce et artisanat, condition féminine, éducation nationale et assainissement et hydraulique !  Il ne lui reste plus que la primature !
S’agissant de la nomination de Yaha Hademine , comme ministre de la défense , c’ est vraiment du bidon : on sait que le ministère de la défense relève des compétences exclusives du chef de l’ Etat et le détenteur de ce portefeuille  devient un ras des archives du département parce qu’il n’ a rien à faire  ! Il voit rarement le chef de l’Etat et les différents chefs d’états major ne lui parlent  qu’ à l’ occasion d’une décoration traditionnelle !
Même Ghazouani , le ministre de la défense sortant n’ était la- bas ,  que pour enrichir son CV ! En tout cas, ce remaniement Béchir I , n’ est pas impressionnant !
S’agissant de Mint Maouloud , quand  elle a été nommée ministre , on se demandait pourquoi , maintenant qu’ elle enlevée , on se demande toujours pourquoi ,  et pourquoi  elle a échappé à plusieurs remaniements ! Quand vous ne comprenez rien à une ascension fulgurante d’un ministre   insignifiant, demandez à Hademine Yahya , l’ ex PM du gouvernement des nuls ! Wait and see  

lundi 18 mars 2019

Vie de la nation : un clin d' œil pour réveiller la Medvederie !


C Ridha est-il un vrai Medvedev manqué ?
La Medvederie n’est pas terminée mais elle somnolait … On avait oublié d’ évoquer le rôle dévolu en cas de besoin à Cheikh Ridaa,  à l’ époque où  nous cherchions des Medvedables !  C’ est une omission inacceptable parce qu’ il s’ agit du cas du respectable Saint Cheikh Ridda ,  qui est pourtant à l’ ordre du jour depuis presque trois mois !
LTV a une proposition pour contribuer à apporter la solution appropriée à cette affaire qui a déjà pris des proportions alarmantes,  sur le plan national ! C’ est de la négligence des autorités face à ce phénomène , qu’ on appelle ‘’dettes de Cheikh Ridha’’ ! Le député Malouma a bien invité le gouvernement à accorder une importance à ce conflit , qui déchire aujourd’hui des familles entières qui ont perdu tous leurs biens !
La fièvre qui a pris la population , pour s’ enrichir si rapidement en vendant toutes leurs possessions , aurait dû  être prise en considération par les autorités , dont les agents de renseignements poussent comme Tourje en plein Nouakchott !
En pleine séance ,  certains députés   se sont permis à tort de considérer que cette question ne concerne que la vie privée des gens et que cela n’ importune pas la loi , mais dix jours après voilà que  des bruits couvrent Nouakchott sur une affaire d’ agression à l’ arme à feu , dans les environs de la Gazra de Cheikh Ridaa , en présence de la gendarmerie nationale  ! C’ est  donc maintenant que le gouvernement , avec beaucoup de retard  , s’ implique dans cette affaire !
LTV , cherchant à contribuer à ce problème devenu national , suggère la proposition suivante : demander à Cheikh Ridda de se présenter aux prochaines élections présidentielles de Juin et s’ il est élu , il fixera par le gouvernement une taxe de consommation sur tous les produits importés et exportés !
Chaque taxe doit correspondre au revenu généré par les produits nationaux parce que des telles mesures financières permettront d’éviter à notre pays une crise dont il n’ a pas besoin !
Une fois élu, Cheikh Ridda le président de la république, s’entourera des spécialistes dans tous les domaines financiers, agricoles, sociaux, éducationnels, sanitaires et en particulier sécuritaires !  Le saint - président  nommera le Général  Ghazouani  ministre d’Etat  chargé de la défense ! Cette approche stratégique,   qui sera choisie pour régler une dette aussi importante exigera du pouvoir et de l’opposition, un sursaut national pour rendre aux pauvres leurs biens ! Tout compte fait , l’ UPR trouve ici son compte , parce que le curseur du Medvedev Chérif , est plus maniable que les commandes du Medvedev marabout qui risque de vouloir éterniser les délices de la présidence !  
Avec cette candidature du saint endetté, on aura donc fait d’une pierre deux coups : résoudre le problème de la recherche d’un Medvedev sûr ,   parce que Cheikh Ridda est plus que Medvedable , deuxièmement ,   rendre à nos citoyens leurs biens   ! Il y a aussi un autre avantage : Cheikh Ridha ne sera pas corrompu par le pouvoir et se suffira largement de deux ans, pour régler le problème de sa dette avant de démissionner par message vocal sur whatshapp  !
NB : Pendant ce quinquennat,  Cheikh Ridhaa  chef de l’ Etat ,  ne doit pas déléguer les négociations  de la Mauritanie avec les bailleurs de fonds( FMI et banque mondiale )  à ses conseillers et collaborateurs , parce qu’ ils ont déjà pris une dette exagérée qui est à l’ origine de tout ça  ! lol

mercredi 13 mars 2019

Présidentielles 2019 : la surprise des surprises !


Incroyable mais vrai : nous apprenons que le RFD de Ahmed Ould Daddah se prépare à rendre publique une déclaration de soutien  au  Général Ghazouani  , candidat indépendant soutenu par l’ UPR , parti au pouvoir  , aux élections présidentielles de 2019 !
Les gens n’y croiront pas peut être, mais en fin de compte cela ne surprend pas car les changements de vestes et de pâturages, on y est bien habitué maintenant !
Ahmed Ould Daddah a tout essayé et tout fait pour devenir président par la voie la plus pacifique , mais la patience semble toucher à sa fin !
La recherche du pouvoir était inlassable depuis 1991, soit durant un quart de siècle   ! Plusieurs fois candidat, plusieurs fois emprisonné ou mis en résidence surveillée, Ahmed n’a jamais trahi la quête du pouvoir par la voie démocratique  et le chemin pacifique ! Espérons que cette fois, il accorde son soutien au Général Ghazouani de façon sage !
Cette décision de Ould Daddah , si elle se confirme sera la concrétisation des décisions qui murissaient entre les différents leaders de l’ opposition , et la nomination de Ould Bouhoubeini démontre que l’ état major de l’ opposition se déchire ! 
En tous cas, ces jours ci, ce ne sont pas les surprises qui manquent et la dernière est celle de Bouteflika qui vient de renoncer au pouvoir, après vint ans de règne sur l’Algérie ! Une leçon de sagesse à ses collègues africains qui n’aiment pas déménager !
En tout cas, en ce début de précampagne électorale, il faut s’attendre à d’autres surprises, surtout en ce qui concerne la candidature de Sidi Mohamed Ould Boubacar ! Nous serons aussi édifiés sur les tours que prendrons, les  autres  candidatures !

lundi 11 mars 2019

UPR : le portrait du président fait une randonnée inattendue !


Lors de la première visite de Ould Ghazouani au siège de l’UPR, le portrait du président Aziz a fait une pérégrination bizarre dans les locaux du parti !
Le portrait présidentiel a été enlevé de la salle de réunion où se tenait la rencontre avec  Ould Ghazouani ! Quelle décision a inspiré ce mouvement de la photo présidentielle et pourquoi ?
Il faut dire qu’on est entrain d’effacer à l’UPR, les anciennes traces sous le règne d’Ould Maham ! 
Mais la vraie désinfection de l’ UPR , doit concerner les momies politiques comme Mohamed Vall Ould Youssouf et Ould Ahmedouah qui se fait déjà remplacer par ses petits fils qui sont déjà dans toutes les instances dirigeantes ! Si un tel nettoyage  vise  les photos de Aziz , on se trompe parce qu’ on oublie que les portraits de Ghazouani ne sont que des copies non conformes de ceux de Aziz !
Depuis quand a-t-on vu un membre d’un parti, visiter le siège de son parti comme s’il était un étranger ! C’est vraiment une précampagne trompeuse ! La victime ici reste le portrait de Aziz et s’il parlait on aurait été mieux édifié sur ce geste ! Il faut dire que le siège de l’ UPR , renferme des tonnes de gris-gris  et contre-gris gris placés entre les briques du temps de Isselkou  Ould Izid Bih et déposés par les différentes tendances postulant à la primature et les postes de ministres ! A suivre