jeudi 19 octobre 2017

Primature : les médiocres de Hademine !

Sidamine Challa ! 

Savez vous que le cabinet de Hademine , l’ ex chef de chantier de la SNIM devenu premier ministre malgré lui , regorge de conseillers et chargés de missions des plus médiocres que compte la république  depuis 1960 à 2017 !
Yahya Ould Hademine lui même ,  est un petit  ingénieur en industrie métallurgique, sortant d’ une école canadienne ordinaire au début des années 80 …
L’homme n’a aucune expérience dans l’administration en dehors d’un passage peu reluisant à la SAFA  et à l’ ATTM  …                 Hademine ignore également les réalités sociales et tribales de l’ ensemble maure , y compris les Awlad Moussa fraction de Laghlal dont  il est  issu !
Il s’est fait entourer aujourd’hui d’une pléthore de collaborateurs bidons et incompétents , dont on peut citer Sidamine Ould Ahmed Challa , ancien directeur des impôts malhonnête et ex ambassadeur extra vulgaire  et plein de poussière auprès de ATT du temps du CMJD ! On rappelle que  Sidamine et Mariem Mint Koueimil gèrent aujourd’hui la fortune de Amadou Toumani Touré (ATT) , à Nouakchott et à Dakar où il possède une banque !
Sidamine vient d’être cité comme étant l’un des plus grands bénéficiaires des largesses du milliardaire redoutable opposant au régime de Nouakchott , monsieur Mohamed Ould Bouamatou !
Isselmou Ould Oumeynouh , conseiller de Hademine chargé des droits de l’ homme : ancien greffier en chef à la cour spéciale de justice du temps de feu Colonel cheikh Ould Beida , puis gouverneur médiocre des Wilayas sous les régimes d’ exception , ce tributaire des Mechdouf  de Timbedra est aujourd’hui , un conseiller des plus proches dans la galaxie du premier ministre Yahya Hademine !
Hassene Ould Enejih , enfant des misères des Tagounanett , ce professeur adjoint des géométries est un bagage oublié de Zeine Ould Zeidane (zinzin ) ! L’homme ignore tout du centre des analyses des politiques, dont il est soit disant le coordinateur national ! Yahya , lui-même ne connait rien dans ce domaine !
Même Mint Bourdide , la directrice de Cabinet du PM , commence à se demander pourquoi Yahya se fait entourer d’ une Cyrielle de conseillers et chargés de mission  bons à rien ! Çà sert à rien de faire un remaniement ministériel, encore faut –il nettoyer le cabinet de Yahya  ! A  suivre


  

mardi 17 octobre 2017

SNDE : limogeage d' un limogé !


Vous avez déjà vu un Dleymi friand de l’attribution des marchés ? Mohamed Ali , dit monsieur commissions vient d’ être limogé en même temps que son adjoint , de la direction générale de la  SNDE ! Pourquoi ?
L e personnel de la SNDE a mis beaucoup de temps pour séparer les deux hommes qui s’étranglaient en pleine commission départementale d’attribution des marchés SNDE!  
Monsieur Mohamed Ali Ould Sidi Mohamed n’est pas à son premier coup, parce qu’il s’est déjà bagarré plusieurs fois pour la même cause !
Sa gourmandise l’avait amené à un combat de coqs avec l’ex ministre de l’énergie et de l’hydraulique,  Mohamed Salem Ould Merzoug dont il était conseiller, chargé du projet Energie sous Moawiya !   
Puis on se rappelle aussi quand l’homme cassait les fenêtres du siège de la SOMELEC dont il était l’éphémère directeur à la fin du règne de Moawiya ! A Leareyguib , quartier populaire de Nouadhibou où il a grandi , on l’ appelle Mohamed Ali Cassius Clay !  
Mais, on ne sera pas étonné de voir bientôt, comme à l’accoutumé, son oncle le notaire Hayssene , venir inonder de ses fausses larmes , le palais ocre pour trouver un poste plus juteux à son neveux Mohamed Ali dit monsieur commissions !
Au fait, maitre Hayssene notoirement notaire où es tu après Washington ? Vas tu retourner à Nouadhibou pour retrouver, toi aussi les bagarres rangées avec maitre Hamdi Ould Mahjoub , autour des postes politiques ? A suivre


lundi 16 octobre 2017

Sahara occidental : rebondissement diplomatique !



On croyait jusqu’ ici que la France-Afrique était terminée avec la fin de l’époque Foccart, mais  apparemment on se trompe !
La dernière déclaration du ministre des affaires étrangères, monsieur  Jean Yves Le Drian , ancien ministre de la défense , démontre que l’ Afrique appartient à l’  Elysée et non aux africains ! 
En attendant de reconnaitre le visage de monsieur Afrique au prochain sommet euro-africain d’Abidjan  on sait déjà que Macron exige que seuls les pays africains souverains puissent y assister ! Mais qu’entend-on par souverain ?
Le droit international pratique du jour est très flexible à cet égard … On a vu des Etas sans armées et sans capitales et n’appartenant pas à des organisations régionales, assister à des sommets comme celui de l’Afrique !
Question à monsieur Macron et son ministre Le Drian : avant de fermer la porte au Polisario, pourquoi n’a-t-on pas pensé à la présence de la Somalie qui n’ existe que de nom , du Comores ,  de Djibouti et autres ?  ,
Si le sommet euro-africain est un sommet appartenant à des Etats africains indépendants, le choix de l’acceptation ou non d’un Etat souverain, appartient à l’Afrique et non à la France !
La leçon de diplomatie unique de monsieur Le Drian démontre que le néo-colonialisme se réveille ! 
Si c’est pour faire plaisir au Maroc, la France aurait dû le faire au sommet d’Abidjan !
On voit que le roi du Maroc est plus civilisé que les français parce qu’il accepte le progrès dans les relations internationales ! N’est-ce pas ?   

jeudi 12 octobre 2017

Assises annuelles des institutions de Bretton woods :la Mauritanie va t-elle éviter les mauvaises thérapies du FMI ?


Une importante délégation mauritanienne, conduite par le ministre de l’économie et des finances, monsieur Moctar Ould Diaye et comprenant entre autres, le gouverneur de la banque centrale, monsieur Aziz O. Dahi et le ministre délégué au budget, monsieur Kembou ,  séjourne actuellement à Washington pour assister aux assises des assemblées annuelles des institutions de Bretown Woods  ( banque mondiale et FMI ) !  
L’enjeu pour la Mauritanie, est de conclure avec le FMI un nouveau programme économique et financier triennal ,  déjà négocié à Nouakchott au mois de février dernier !
On rappelle que le gouvernement mauritanien revient aujourd’hui sur la table des pourparlers avec le FMI , dont il avait refusé le dictat durant plus de trois ans pour solliciter un nouveau programme afin p d’appuyer surtout ,  sa balance de payement déficitaire à cause de la baisse drastique des cours sur le marché des matières premières , le fer en particulier !
Aujourd’hui notre délégation à Washington est confiante à la suite des résultats jugés satisfaisants par la banque  mondiale après l’évaluation positive des politiques publiques ! 

On s’attend donc, qu’en marge de ces assemblées, un programme sera signé entre les deux parties ! Y aura-t-il une  dévaluation de la monnaie nationale ? y aura-t-il une augmentation des impôts ? Y aura-t-il une augmentation des droits de douane ? Y aura-t-il des compressions dans le secteur public ? L’équipe économique d’Ould Diaye   renferme-t-elle  des bons négociateurs pour nous éviter les mauvaises thérapies du FMI et les affres de l’ajustement ? Wait and see 

mardi 10 octobre 2017

Sénégal /Mauritanie : le gaz monte avant qu' il n' arrive !


Après que la Mauritanie et le Sénégal aient signé un accord trilatéral (Sénégal, COSMOS, Mauritanie) pour mettre en exploitation les énormes quantités de gaz naturel se trouvant à la frontière maritime des deux pays, des incidents parfois de moindre importance, secouent Dakar et Nouakchott !
Les incidents sont multiples et relèvent parfois des domaines très loin du gaz, mais les faits sont là ! 
Nous pouvons rappeler le problème des éleveurs mauritaniens au Sénégal, puis le problème des pêcheurs sénégalais et le dernier en date est celui des activités de l’opposition mauritanienne sur le territoire sénégalais !    
Jusqu’ ici, les deux pays ont gardé un silence assourdissant sur toutes ces questions …
Mais selon certaines sources à Nouakchott et à Dakar , COSMOS aurait cherché à favoriser le Sénégal parce que c’ est par ce dernier que le gaz va être transporté !     
Question à nos négociateurs : le contrat COSMOS /Sénégal – RIM, a t- il été bien négocié ? Nos négociateurs ont-ils été bien choisis  au départ ?
Un conflit entre Nouakchott est Dakar est malheureusement inévitable malgré les sympathies entre Macky Sall et Ould Abdel Aziz !
L’histoire récente nous apprend l’existence des dizaines de conflits armés pour des pochettes de gaz ou de pétrole et les belligérants sont nombreux à citer ! En Afrique par exemple, il y a le Nigéria et le Cameroun …
La futur belle cité maritime déjà objet de convoitises étrangères, qui sera construite non loin des côtes de Kermacene , émergera dans l’ océan atlantique scintillant , aux couleurs écarlates sous un ciel constellé d’ étoiles où le monde de l’ espace extra atmosphère , va vivre des moments de jovialité jusqu’ ici inconnus en Mauritanie ! C’est la future ile BP = égale RIM  qui sera construite sur cinq ans !
La description que nous venons de faire est loin de représenter l’ensemble  de ce village océanique ! Il s’ agit d’ une œuvre titanique résultant des idées créatrices d’ ingénieurs et savants émérites du monde entier réunis pour l’ amour de la création habitant sous le même toit de British petrolium , qui représente la grandeur et la plénitude de sa majesté la reine d’Angleterre qui a pour devise le respect de la beauté de la nature !

Cette  future cité à la beauté divine, laissera t-elle le voisin sénégalais connu pour sa gourmandise,  indifférent ? Rien n’est moins sur . En tout cas le gaz risque de monter avant qu il n arrive de l océan  ...

lundi 9 octobre 2017

Intervention de la RIM à la 72eme session de l' AG des NU : une affaire couverte de flou !



Depuis la création des Nations Unies le 24 octobre 1945 et même avant , lors des différentes rencontres de la Société des Nations , jamais un ministre  , ni même un premier ministre , ni un président de l’ assemblée nationale , ni un président du sénat , n’ ont pris la parole au nom du gouvernement mauritanien , alors que le chef de l’ Etat du pays concerné était présent ! Rien ne peut justifier cette gaffe protocolaire, parce que ni le protocole mauritanien, ni le protocole onusien, ne sauraient accepter une telle insulte, parce qu’il s’agit de mots traditionnels prononcés au nom du pays et devant les chefs d’Etas d’autres pays ! La gaffe a eu lieu mais personne ne peut la justifier aujourd’hui !    
Une seule probabilité : la Mauritanie aurait dû peut être perdre la date  de son intervention et cela aurait été accordé à notre pays !
Il y a une procédure rigoureuse qui régit l’ordre des interventions des chefs d’Etats grâce à des critères bien précis et établis par le secrétariat général et adoptés par tous les Etats membres !
Cette histoire de présentation du discours du chef de l’Etat par docteur Izid Bih , ministre des affaires étrangères , demande une explication car cela pouvait provoquer le retrait d’ un Etat indépendant et souverain , des nations unies ! Affaire à suivre
Le ministre des affaires étrangères, est habilité à prononcer un discours au niveau de ses collègues des affaires étrangères, mais pas en présence du chef de l’Etat !  
On ne traine pas la souveraineté nationale dans la boue et il est surprenant qu’une telle affaire puisse se produire en présence du président de la république, monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz , chef suprême de la diplomatie et président franc et intègre !  
Le professeur d’Algèbre, monsieur Izid Bih ignore les règles élémentaires de la diplomatie  parce qu’il aurait dû ne pas accepter de présenter le discours du président en présence de ce dernier !  


jeudi 5 octobre 2017

Rentrée parlementaire : pour la premiére fois , Boilil rentre sans conjoint !



Depuis la suppression du sénat, le parlement mauritanien se réunit sous la présidence d’un seul perchoir !
Cette fois c’est sûr, la Mauritanie revient à une seule chambre et c’est raisonnable économiquement et politiquement ! Le fardeau budgétaire qui pesait sur le dos du pauvre contribuable est en fin levé !
Ould Boilil , en grand seigneur drapé dans un boubou vert , rouge –jaune , aux nouvelles couleurs nationales , ouvre magistralement cette session ordinaire à l’ assemblée nationale , sans l’ envahissant cousin de là- haut , monsieur Mohssene qui serait en vacances dans les environs de Rosso  !
L’ordre du jour de la présentation est bien chargé, et diversifié ! Même le divers réserve des surprises aux membres du gouvernement, sur les questions de l’heure !
Mais la surprise des surprises serait l’annonce d’un nouveau gouvernement qui remplacera le cabinet de Hademine , le Galawi fétichiste qui a assez profité des atouts du bilinguisme ( canadien québécois et franco-arabe)   !   
Le futur premier ministre serait Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna qui répond aux critères de premier ministrable , jusqu’ici établis : étant d’ une petite collectivité tribale sans poids politique local et issu du Charg ! Son frère Mohamed Khouna ayant déjà occupé le même poste à plusieurs reprises …
Honnête, pieux et à la barbe facile à tripoter à la merci du vent qui souffle au palais ocre, l’actuel secrétaire général de la présidence pourrait réparer les bourdes de Yahya Hademine que rien ne prédestinait à la primature ! Parmi les futurs membres du futur gouvernement, il y aura Cheikhna Ould Neeni , monsieur CON pour préparer son éloignement de la diplomatie !On aura donc droit à l' allégorie du plus mauvais ministre dans l' histoire de la Mauritanie indépendante ! lol